Aux délices des anges de Cathy Cassidy

aux délices des anges

Auteure : Cathy Cassidy

Éditeur : Éditions Nathan

Genre : Littérature jeunesse

Nombre de pages : 220 p.

Quatrième de couverture :

Je m’appelle : Anya
Mon âge : 13 ans
Je suis : tout juste arrivée de Pologne
Mon style : vieil uniforme acheté d’occasion
Je rêve : de commencer une vie géniale en Angleterre
Mon problème : rien ne se passe comme prévu, ni la vie en Angleterre, ni ma relation avec Dan, ce garçon rebelle pour qui je craque malgré moi…

Mon avis :

Chaque année, dans le temps des fêtes, je prends plaisir à regarder de bons films de Noël dans lesquels la magie règne sur un fond de joie et de miracles sous de jolis flocons blancs. J’aime l’ambiance de ces films qui me font retourner en enfance à une époque où dans mon cœur de petite fille, le père-Noel existe.

J’ai retrouvé cette atmosphère féerique des contes de Noël dans Aux délices des anges de Cathy Cassidy. Cette auteure a le don de transformer une histoire simple en une fable extraordinaire qui font croire aux miracles et en la beauté du monde qui nous entoure, et je dois dire que ça fait du bien à l’heure où le terrorisme fait beaucoup de dégâts.

Je décrirais la plume de Cathy Cassidy comme  simple, légère comme les flocons parant lentement les arbres d’un blanc immaculé, juste et bien dosée. Je trouve qu’elle n’en met jamais trop. Elle emploi les mots justes et met ce qu’il faut d’émotion à son récit pour que le lecteur y croit.

Jusqu’à présent, j’ai lu cinq tomes de la saga Les filles aux chocolats et chaque fois, à mon avis, la plume de Cathy Cassidy réussit à me transporter hors du temps pour quelques heures et je referme le livre avec l’impression de me réveiller après un beau rêve. Aux délices des anges ne fait pas exception.  Je sais que certains lecteurs peuvent être rebutés par le côté jeunesse des romans de Cathy Cassidy, mais je crois qu’il faut les lire avec notre cœur d’enfant et laisser notre part, parfois trop analytique et rationnel, de côté.

Mon personnage favori de ce roman est sans conteste Dan, un ami d’école d’Anya, la protagoniste principale du récit. Il a une personnalité complexe, rien n’est tout blanc ou tout noir avec lui. Il s’agit d’un démon aux ailes d’ange comme il est si bien décrit dans le récit. Il est capable de faire preuve de la plus grande gentillesse comme de méchanceté et d’hypocrisie. Il vit une situation familiale difficile. Il accepte mal le départ de son père ainsi que la séparation de ses parents, ce qui lui fait commettre des actes irréfléchis, et ce, parfois aux dépens d’Anya, dont il tombe amoureux et qui est sensible au charme du jeune homme. J’adore ce type de personnage.

Ce que je retiens surtout de ce roman est la manière dont l’esprit d’entraide peut déplacer parfois des montagnes. Alors que Dan fugue et que sa mère Karen s’inquiète et ne peut faire tourner le salon de thé familiale, la famille d’Anya lui vient et aide et chaque membre met la main a la pâte pour l’aider dans cette épreuve bouleversante. C’est la période des fêtes et le salon de thé est très achalandé. La famille d’Anya met tout en œuvre pour que le salon de thé continue à tourner. J’ai toujours cru que le bien engendre le bien. Peut-être suis-je un peu naïve, mais ce récit l’illustre à merveille. Quand on en a le pouvoir, pourquoi ne pas rendre les gens heureux?

Finalement, à travers les thèmes de l’immigration, de l’intégration, de l’amitié et de l’entraide, Cathy Cassidy rappelle aux lecteurs des valeurs essentielles et illustre ce qu’est véritablement l’esprit de communauté et la manière dont de petits gestes peuvent compter beaucoup pour d’autres. Petits et grands trouveront certainement leur compte dans cette belle fable.

Quelques citations :

« Et puis la chance, ça se partage. Plus on la propage, plus on en reçoit en retour ».

« Partir n’était pas la solution. On ne peut pas fuir la réalité, n’est-ce pas ? Le mieux, c’est de l’affronter aussi bravement que possible ».

« Ce soir-là, je commence à croire aux miracles.
Rien n’a changé, et pourtant tout est différent… grâce à un garçon aux ailes d’ange ».

 

 

Publicités

13 réflexions sur “Aux délices des anges de Cathy Cassidy

    • Moi aussi j’aime beaucoup cette auteure. Elle réussit à créer des histoires simples et belles en même temps:-) Les filles aux chocolats est une série vraiment chouette :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s