Un doux pardon de Lori Nelson Spielman

Un doux pardonAuteure : Lori Nelson Spielman

Éditeur : Éditions Pocket

Genre : Chick lit / Romance

Nombre de pages : 442 p.

Quatrième de couverture :

Il suffit parfois d’une simple pierre pour faire basculer le destin.
Une simple pierre ou plutôt deux, arrivées par la poste. Hannah Farr, animatrice télé en plein flottement tant professionnel qu’amoureux, se trouve ainsi face à un choix.
Renvoyer l’une de ces pierres à celle qui la martyrisa enfant, c’est lui accorder son pardon. Mais à qui adresser la seconde, censée perpétuer la chaîne ? S’il est facile de pardonner, demander des excuses peut à jamais changer le cours d’une vie

Mon avis :

Lori Nelson Spielman a réussi avec Un doux pardon, à cerner toute la complexité de ce simple verbe : pardonner. Il est tout aussi difficile de pardonner à autrui et de se pardonner à soi-même, que de demander pardon. Ce roman m’a fait beaucoup réfléchir sur un thème qui paraît peut-être anodin au départ, mais l’auteur en exploite toute la richesse à travers une héroïne imparfaite, attachante, captivante et émouvante.

Hannah Farr est à un tournant dans sa vie autant professionnelle et personnelle. Sur le plan professionnelle, elle vit les aléas du monde de la télévision, alors que les cotes d’écoute de son émission, L’Hannah Farr Show, baissent et qu’elle doit y redonner un second souffle. Hannah a peur d’être remplacée à la barre de son émission par une candidate plus jeune, de la chair fraîche, le monde de la télévision étant tellement précaire. Du côté personnel, Hannah souhaite que son copain la demande en mariage, mais ce dernier tarde à le faire et celle-ci doit garder une image publique parfaite, car son amoureux est le maire  de la ville et aspire à des postes supérieurs, alors que son monde à elle s’écroule et qu’elle doit faire bonne figure. Son copain ne la soutient pas comme il devrait.

Le fait de recevoir une pierre du pardon va complètement bouleverser le monde de l’héroïne, car cela va faire resurgir des fantômes du passé qu’elle aurait préféré ne pas réveiller. En effet, Hannah ne parle plus à sa mère depuis des années, car celle-ci ne l’a pas soutenue lors d’un conflit avec son beau-père. De plus, concernant celle qui lui a envoyé cette pierre, Fiona l’a vraiment beaucoup intimidée à l’école et Hannah n’est pas prête à lui pardonner, même après toutes ces années. Hannah est incapable de renvoyer cette pierre à Fiona. Elle est en colère contre elle, contre tout ce qu’elle lui a fait subir, de même qu’elle en veut à sa mère de ne pas l’avoir soutenue et de ne pas l’avoir retenue quand elle a quitté sa maison.

Ce qui ressort de Un doux pardon est que demander pardon demande du courage, car c’est reconnaître sa responsabilité pour des gestes qu’on a commis et les conséquences qui en ont découlés, même si des fois on ne soupçonne pas toutes ces conséquences. Cela prend du courage pour  demander pardon, car ce n’est pas simplement dire je suis désolé, envoyer des pierres ou juste se donner bonne conscience, mais c’est affronter ses actes et ses propres démons intérieurs. C’est prendre le risque qu’une personne chère ne veule plus nous voir pour le restant de nos jours. Fiona ne soupçonne pas tout le mal qu’elle a fait à Hannah et Hannah ne sait pas du tout les raisons pour lesquelles Fiona s’est acharnée sur elle.

Également, l’acte de pardonner, ce n’est pas de tout oublier et dire que rien ne s’est passé finalement, mais c’est s’alléger de l’emprise que ces actes ont eu sur nous et notre vie, accepter que cela est arrivé et décider d’aller vers l’avenir. Il est difficile de se pardonner à soi-même je crois, car c’est nous seul qui a le pouvoir de l’influence qu’ont les événements sur nous. Nous sommes encore plus dur parfois avec nous même qu’avec les autres. C’est d’ailleurs le cas d’Hannah qui se sent coupable en quelque sorte envers sa mère.

L’évolution d’Hannah est belle à voir. Elle va apprendre en pardonnant et en se pardonnant à aller vers l’avenir et à se décharger du fardeau de son passé. Certains lecteurs pourraient être un peu frustrés de la fin du récit, car un certaine vérité concernant le passé d’Hannah reste irrésolue, mais au fond, ce n’est pas le plus important pour Hannah. Il ne faudrait pas que cette vérité l’empêche de pardonner. Un doux pardon est une merveilleuse histoire de vie, de pardon, de résilience de laquelle ressort une belle part d’humanité.

Quelques citations :

«Quand on est incapable de se pardonner à soi-même, c’est difficile de pardonner à quelqu’un d’autre.»

«Tu ne découvriras pas ton avenir tant que tu ne te seras pas réconciliée avec ton passé.»

«-Tu as toujours le choix, Hannah. Ne l’oublie jamais. Avoir le choix, c’est notre plus grand pouvoir.»

«- J’ai toujours envisagé la vie comme une pièce sombre et caverneuse emplie de bougies. Quand on naît, la moitié des bougies est allumée. A chacune de nos bonnes actions, une nouvelle flamme jaillit et crée une lumière supplémentaire.
– C’est beau, dis-je.
– Mais tout au long de notre chemin, des flammes sont éteintes par notre égoïsme et notre cruauté. Vois-tu, nous allumons des bougies et en soufflons d’autres. Au final, nous pouvons simplement espérer avoir créé plus de lumière que d’obscurité en ce monde.»

Publicités

8 réflexions sur “Un doux pardon de Lori Nelson Spielman

  1. Coucou !
    Heureusement que tu ne chroniques pas une dizaine de livres chaque semaine car je serais bien embarrassée si à chaque fois tu me donnes envie de découvrir les ouvrages dont tu parles.
    Je le note dans ma wish forcément.
    Bonne journée <3

  2. Coucou,
    Je suis Anne Sophie du blog Les Chroniques d’une lectrice. (http://chroniques-dune-lectrice.blogspot.fr/) Nous communiquons par blogs interposés, en se laissant des commentaires.
    Je t’envoie ce petit message, car avec des amies nous avons créé un forum : L’Île aux Livres (http://l-ile-aux-livres.forumactif.com/) et je serais plus que ravie que tu te joignes à nous si cela te tente.
    Au programme, lectures communes, challenges, jeux, discussions avec des auteurs, mais on y parle aussi de séries, de jeux vidéo et de plateaux, et nombreux autres sujets.
    À bientôt là-bas peut-être.
    Anne Sophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s