Girl Online de Zoe Sugg

Auteure : Zoe Sugg

Éditeur : La Martinière Fiction J.

Genre : Jeunesse/Littérature jeunes adultes/Littérature contemporaine

Nombre de pages : 350 p.

Quatrième de couverture :

Gaffeuse et réservée, Penny a le don de se mettre dans des situations embarrassantes. Derrière la jeune fille maladroite, pourtant, se cache la très populaire blogueuse Girl Online, qui confie ses rêves et ses secrets sur le net. Grâce au succès de son blog, Penny prend peu à peu confiance en elle, et la vie lui paraît soudain plus facile. Si bien qu’un jour, à New York avec ses parents, elle s’autorise à croire au grand amour. Mais l’élu de son cœur ne lui a pas tout dit. Et ce n’est pas n’importe quel garçon. Penny n’est pas au bout de ses surprises…

Mon avis :

Ce qui m’a tout de suite attirée dans ce livre est l’univers du blogue. Ce roman met en scène une jeune adolescente nommée Penny qui écrit un blogue de manière anonyme fin de posséder son endroit à elle, une place où elle peut s’exprimer en toute liberté et sincérité sans aucune contrainte. Elle y parle de manière personnelle de sa vie quotidienne qui n’est pas toujours facile, car Penny est une gaffeuse de première ordre ( comme moi :-)) et l’adolescence n’est pas toujours une période de tout repos. Pour moi, ce roman ramène à la base de la raison pour laquelle écrire un blogue, soit s’exprimer avec sincérité, ce qui représente une valeur vraiment primordiale pour moi que j’essaie d’appliquer dans l’écriture de mon propre blogue. D’ailleurs, le lecteur a droit à quelques articles de blog dans lesquels Penny parle de l’amour, de l’amitié (celle qui s’effrite entre elle et sa meilleure amie d’enfance), de ce qu’elle vit et j’ai ressenti une belle sincérité dans ses questionnements à elle et j’ai beaucoup aimé la manière dont les lecteurs de son blogue la supporte.

He oui, que serait-t’on en tant que blogueurs sans nos chers lecteurs, car si on écrit d’abord pour soi, on écrit aussi pour être lu et partager notre expérience avec les autres et c’est toujours gratifiant de recevoir des commentaires de nos lecteurs. Penny a une belle relation avec ses lecteurs qui sont là pour elle et vivent des expériences similaires à cette dernière. À travers ce roman, on voit aussi tout le revers de la médaille de ce monde virtuelle qu’est Internet et que sont les réseaux sociaux. En un seule clique, nous pouvons détruire la vie de quelqu’un en envoyant sur Internet un commentaire mesquin, une vidéo compromettante mettant en scène cette personne. Je trouve qu’il faut faire attention à ce qu’on dit sur les réseaux sociaux, car c’est tellement facile de se cacher derrière le virtuel et de blesser ou rabaisser quelqu’un. Les réseaux sociaux ont un énorme impact sur le plan social et il faut que les gens soient conscientisés à cet influence des médias sociaux et d’Internet.

Dans ce roman, Penny apprend à ses dépends l’énormité de cet influence des médias sociaux, mais cela lui apportera également du positif dans sa vie. En effet, un voyage à New-York lui fera rencontrer le grand amour, prendre confiance en elle et affronter ses peurs. Penny a eu un accident de voiture qui l’a énormément marqué et dont elle garde des séquelles. Elle éprouve des crises d’angoisse en voiture et Noah, de qui elle tombera amoureuse à New-York lui fera baisser ses barrières et affronter ses peurs. L’évolution de la jeune fille timide, angoissée et insécure en une jeune femme confiante, sûre d’elle, courageuse et qui ose est belle à voir dans ce roman qui comporte certes quelques clichés, mais qui se lit comme un charme et dans laquelle toute jeune adolescente peut se retrouver. Noah est un personnage que j’ai adoré dans le roman, doux, à l’écoute, charmant et mystérieux en même temps. Il cache un secret qu’il ne veut dévoiler à Penny, mais je dois avouer que je me suis doutée de ce secret au fil du roman. Les personnages qui gravitent autour de Penny sont tous intéressants, dont notamment sont grand-frère qui m’a touché par ce qu’il a fait et était prêt à faire pour Penny lorsque tout s’écroulait dans son monde et son meilleur ami Elliot avec qui Penny partage tout.

Bref, Girl Online est un roman rempli d’humour et de sincérité qui m’a fait beaucoup réfléchir sur l’influence d’Internet dans nos vie. J’ai lu ce roman en un clin d’œil et je ne peux que vous le conseiller si vous avez envie d’une histoire à la fois légère, qui vous replonge dans votre propre adolescence.

 Quelques citations :
                                                                                                                                                                                  « En attendant ce jour béni, je vais déjà tâcher d’être moi-même sur ce blog. J’y raconterai ce qui me chante…et j’adorerais que vous (qui que vous soyez) en fassiez autant. On sera ici entre nous, ce sera notre petit coin de web, un endroit où il est permis de parler de ce qu’on ressent vraiment en tant qu’adolescente ».
                                                                                                                                                                                « Océane la Battante. Mon nouveau pseudonyme tourne dans ma tête. Je m’imagine en super héroïne de bande dessinée, arborant un body bleu-vert et une cape de même couleur. Mes longues boucles auburn descendent très bas dans mon dos…»
                                                                                                                                                                              « Je suis Océane la Battante », je me répète et incroyable mais vrai, les battements de mon cœur s’apaisent et ma gorge se dénoue légèrement ».
Publicités

3 réflexions sur “Girl Online de Zoe Sugg

  1. Un roman qui me donne envie depuis tellement longtemps, et tu viens de m’achever complètement. Bon, je n’ai plus qu’à devoir consoler mon porte-monnaie, qui en a marre de se voir vider pour des livres :P

    • Je suis tellement contente de t’avoir achevé comme tu dis, même si c’est au détriment de ton porte-monnaies. Je te comprends. Le mien est au bord de la dépression, mais les livres je trouve que c’est un bon investissement. :-) Merci pour ton commentaire. Il me fait sincèrement plaisir :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s