La délicatesse de David Foenkinos

Auteur : David Foenkinos

Genre : Littérature contemporaine

Nombre de pages : 224 p.

Quatrième de couverture :

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…  

– Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ».

Mon avis :

Voilà un bon moment que ce roman repose dans ma pile. Ne sachant trop quel livre découvrir parmi ceux de ma bibliothèque, j’ai choisi ce titre complètement par hasard. Comme le hasard fait bien les choses parfois, car il s’agit là d’un bijou, d’une petite pépite d’or que j’ai pris plaisir à découvrir et dont la brillance a trouvé écho en moi. J’avoue que je ne savais du tout à quoi m’attendre en ouvrant ce livre, ce qui a rendu la découverte d’autant plus passionnante.

La délicatesse présente une belle histoire d’amour entre deux êtres que personne à priori ne verrait ensemble, mais qui, à la suite d’un baiser tout à fait imprévu, vont s’apprivoiser tranquillement. Nathalie est décrite comme la jolie femme dont tous les hommes rêvent, tandis que Markus est un homme simple, ordinaire, ni beau ni laid, quelqu’un d’insignifiant qui est invisible aux yeux des autres. La beauté de l’histoire réside dans ce qui réunira ces deux êtres que tout oppose. La manière dont leur relation évolue se révèle tout à fait sublime et rend ce récit, qui peut sembler au départ banal, extraordinaire. Cet extrait du roman résume divinement bien le récit :

« Pensée d’un philosophe polonais

Il y a des gens formidables
qu’on rencontre au mauvais moment.
El il y a des gens qui sont formidables
parce qu’on les rencontre au bon moment.»

Markus devient extraordinaire aux yeux de Nathalie, car cette dernière apprend à mieux le connaître à un moment de sa vie où elle a besoin d’un homme comme lui. Il est différent de tous les hommes qu’elle a connus. C’est vrai que dans la vie, certaines personnes arrivent à point nommé et qu’ils nous apportent quelque chose qu’on a besoin à ce moment-là. Mais Nathalie et Makus, ce n’est pas juste un amour de passage., mais une belle relation qui s’inscrit de manière durable. Des sujets lourds comme le deuil sont abordés dans ce roman écrit tout en finesse et en délicatesse. Ce que j’ai aimé de leur relation, c’est que ces deux être ne tombent pas en amour rapidement, mais se découvrent lentement l’un l’autre. Dans une société où les relations amoureuses se tissent rapidement, j’ai aimé cette relation qui évolue tout en lenteur et en douceur. Je trouve que c’est la beauté des relations amoureuses, apprendre à découvrir l’autre un peu plus chaque jour et se sentir ainsi toujours plus grand.

Ce roman est différent de ceux que je lis habituellement, mais je peux vous dire que j’en suis sortie le sourire aux lèvres et le cœurs léger. La délicatesse, c’est un pur petit moment de joie, de bonheur. Ne vous privez surtout pas de le lire :-) Je n’ai qu’une seule envie maintenant : voir le film mettant en vedette Audrey Toutou tiré du roman. L’avez-vous vu?

Ma note :

9/10

 

Publicités

15 réflexions sur “La délicatesse de David Foenkinos

    • Merci à toi :-) Tant mieux si je t’ai donné envie de découvrir ce roman. Il vaut vraiment le détour. Il met le sourire aux lèvres et c’est un roman frais qui se lis vite. Tu me diras ce que tu en as pensé si tu le lis :-)

  1. C’est drôle de voir comment les ressentis divergent d’une personne à l’autre. C’est la beauté de lire je crois, car chaque personne y trouve quelque chose de différent, l’interprète selon son vécu et autres. Merci :-)

  2. Il faut vraiment que je le lise, car j’ai vu le film et j »ai adorée ! Les acteurs donnent ce petit côté fragile, mais doux, aux personnages. Et j’ai justement comme toi aimée le fait que leur histoire va doucement…

  3. Bonjour,

    Après ma découverte de Charlotte de David foenkinos je me suis intéressée à ce que tu m’as dit et j’ai couru voir ta chronique.
    J’ai déjà vu le film et j’ai vraiment adoré. Les acteurs sont extrêmement bien choisis. Il me semble d’ailleurs que c’est d’avis foenkinos lui-même et son frère qui l’ont réalisé. Il n’y a donc pas de fausse interprétation. Malgré cela je n’ai pas lu le livre mais d’après ce que tu en dis, je pense le mettre sur ma Wishlist !

    Voilà merci et bonne lecture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s