La belgariade : La reine des sortilèges, tome 2 de David Eddings

Auteure : David Eddings

Genre : Fantastique/Fantaisie

Nombre de pages : 415 p.

Quatrième de couverture :

Horreur ! Le dieu pervers, Torak, va s’éveiller ! Les temps sont venus, l’univers vacille et Belgarath se hâte : il n’est que temps de retrouver l’Orbe d’Aldur, le joyau du destin, qui peut sauver les hommes de la colère des dieux. De la brumeuse Arendie à la putride Nyissie, patrie des Hommes-Serpents, Belgarath entraîne Garion sur une route semée d’embûches. Garion, le petit paysan qui n’a jamais cru aux sorts, ne sent pas la haine qui le menace, ne comprend pas ces femmes qui se pressent autour de lui : une pour l’instruire, une pour le séduire, une pour le réconciler avec les pouvoirs dont il ne veut pas… Est-ce lui, l’Enfant de Lumière, le descendant des rois de Riva, l’enfant marqué par les présages, de toute éternité, pour affronter Torak ? Encore faut-il qu’il entende la voix de la Prophétie qui lui parle en esprit. Sinon les sectateurs du dieu défiguré, dans leur soif de vengeance, pourraient bien s’emparer de lui et l’offrir à leur maître, à l’instant même où il s’éveillera !

Mon avis :

Après avoir passé un bon moment avec le premier tome de cette saga, soit Le pion blanc des présages, j’ai décidé de continuer cette série, lecture que je partage avec plaisir avec ma copinaute Érine du blogue Inspirer et Partager que je remercie de partager cette lecture avec moi. Je dois avouer que j’ai passé un excellent moment de lecture, mais pour moi, il manque un petit quelque chose pour en faire une saga parfaite, passionnante et haletante.

La quête se poursuit`là où on l’avait laissée. Cette fois-ci, Zeldar, un disciple du Dieu mauvais Torak, a réussi à s’emparer de L’Orbe d’Aldur et cherche à le rejoindre afin de le tirer de son sommeil. Bien sûr, Garion, Sire Loup, Pol et la bande gravitant autour de Garion veulent tout faire pour que Torak ne soit pas tiré de son sommeil. Ce serait une vraie catastrophe pour le monde.  Cette fois-ci, de nouveaux personnages se joignent à la quête de la bande. Par exemple, la princesse Ce Nedra devient amie avec Garion et lui apprend à lire. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi personne ne lui avait appris avant, surtout des êtres mythiques comme Sire Loup et Polgara qui ont l’expérience des siècles.  Elle a du caractère cette jeune princesse et ne se gène pas pour dire à Garion ses quatre vérités,  Ce Nedra est une Dryade, un peuple qui habite dans les forêts et qui entretiennent des liens spéciaux avec les arbres. J’aurais d’ailleurs aimé en savoir plus sur ce peuple. J’ai bien aimé l’ambiance magique et mystérieuse qui règne dans les forêts où habitent les Dryades.

Une chose que j’ai trouvé intéressante est que les pouvoirs de Garion se manifestent enfin dans ce tome. Le lecteur savait qu’il était spécial, mais j’avais hâte d’en savoir plus à ce sujet. Garion prend peu à peu conscience des pouvoirs qu’il a et qu’il ne soupçonnait pas du tout. Il constate aussi que ses pouvoirs sont dangereux, qu’ils peuvent entraîner la mort d’autrui et il va devoir apprendre à les contrôler s’il ne veux pas causer un malheur sans le vouloir. Garion ne veux pas tuer des gens, il ne veux pas des pouvoirs qu’il possède, mais il doit faire avec, il n’a pas le choix. C’est toute une adaptation pour lui.  Je crois qu’il devient un peu plus mature au fil du récit, qu’il prend conscience de ce qu’il l’attend malgré qu’il ne peut en mesurer tout l’ampleur. Je crois qu’une partie de lui est encore un enfant et désire le rester, mais qu’il devient tranquillement un homme. Cependant, je déplore le fait qu’on ne lui explique quasiment rien. Honte à Polgara et Sire Loup qui, je trouve, pourraient un peu plus mettre Garion au courant de qui il est vraiment, de la prophétie et de ce qu’impliquent les pouvoirs qu’il a. On le garde souvent dans l’ignorance et par le fait même, le lecteur l’est aussi. J’aurai aimé avoir plus d’explications. J’ai l’impression qu’il reste beaucoup de zones d’ombres.

Pour moi, ce tome équivaut au premier tome. Le rythme est assez lent en première partie, mais celui-ci s’accélère en deuxième et en troisième partie ce qui rend le récit beaucoup plus passionnant. Il faut s’accrocher je crois, car c’est une histoire riche, malgré que certains aspects du récit auraient avantage à être exploités. J’aimerais sentir une évolution plus nette, plus rapide, dans la quête de nos protagoniste et j’ai l’impression que ça avance, mais très lentement, Je veux plus d’action et de magie. Ainsi, malgré les défauts mentionnés, je vous conseille cette série qui amène le lecteur dans un monde et une quête hors du commun.

Lecture commune :

J’ai lu ce roman en lecture commune avec ma très chère partenaire Érine du blog Inspirer et partager que je remercie beaucoup pour cette lecture commune. Je vous invite à allez lire son avis : http://inspireretpartager.wordpress.com/2013/07/28/la-belgariade-tome-2-la-reine-des-sortileges-de-david-eddings/

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge suivant :


15/100

Publicités

5 réflexions sur “La belgariade : La reine des sortilèges, tome 2 de David Eddings

  1. Pingback: La Belgariade, tome 2: La Reine des Sortilèges de David Eddings | inspireretpartager

  2. On pense grosso modo les mêmes choses. Je pense qu’il est difficile de faire autrement. Ravie d’avoir une fois de plus fait la lecture de cette série de livres avec toi :).

  3. coucou, comment vas tu ???
    J’allais justement t’écrire un email ce matin pour notre lecture commune. J’ai fini le livre et rédigé ma chronique, donc on la publie dès que tu l’auras fini mais prend tout ton temps, ne t’inquiète pas ^^.
    A bientôt, bisous :)

  4. Et bien, tu restes très enthousiaste vis à vis de cette série, ça fait envie ! Je l’ai en ebook, mais je ne sais pas… J’ai envie de la lire en version papier ^_^ Bizarre, non ? Gros bisous choupette <3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s