Coeur mandarine de Cathy Cassidy

Auteure : Cathy Cassidy

Genre : Littérature jeunes adultes

Nombre de pages : 300 p.

Quatrième de couverture :

Summer, 12 ans, voit son rêve d’être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d’entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l’habitude d’être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d’ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c’est Tommy, un garçon qu’elle déteste.

Mon avis :

Après avoir passé un agréable moment avec Coeur cerise, je voulais continuer ma découverte de cette magnifique série. Malheureusement, le deuxième tome, Coeur guimauve étant discontinué pour le moment, j’ai pu tout de même me procurer ce troisième tome. Je ne vous dis pas à quel point j’ai été contente de le trouver en librairie :-) Contrairement au premier tome qui était léger, j’ai trouvé celui-ci beaucoup plus sombre, mais pas moins merveilleux.

L’auteure traite du trouble alimentaire qu’est l’anorexie, ce qui n’est pas une mince tâche. Je trouve qu’elle le fait de belle façon, avec sensibilité et réalisme. Tout au long du roman, j’ai senti une gradation dans le comportement de Summer, notamment dans son comportement avec les autres et sa manière de se percevoir elle-même et la danse, sa passion première. On comprend combien son objectif de devenir danseuse de ballet et d’entrer dans une bonne école de danse est important pour elle. Elle se met beaucoup de pression et on voit comment la réussite de son rêve devient trop poussée à l’extrême. Summer en vient qu’à ne pratiquement plus manger, à trop s’entraîner, à ne pas avoir de temps pour ses amis. Elle n’a que son objectif en tête  et rien d’autre. J’ai eu le coeur serré pour elle. Je voulais qu’elle sorte de ce cercle vicieux, qu’elle arrête de s’autodétruire, de se trouver pas assez bonne ou belle dans la vie. Je peux vous dire, chers lecteurs et chères lectrices que je tournais les pages avec une soif inextinguible de savoir comment notre héroine allait s’en sortir. J’avais envie de lui crier « Arrête, stop, amuse-toi, tu es belle, bonne. » Bref, je me suis extrêment attachée à ce personnage et je me suis sentie interpellée par le drame qu’elle vivait.  Je trouve que l’auteure a très bien travaillé la psychologie de notre héroine.

Heureusement, au milieu de la noirceur, il y a du soleil.  J’ai bien apprécié l’amie danseuse de Summer, Jodie. Elle caresse le même rêve que Summer. On l’a refusé lors d’une audition pour entrer dans une école de danse en lui disant qu’elle n’avait pas le physique d’une danseuse, qu’elle était trop grosse pour l’emploi. On aurait pu pensé qu’après cela, elle tomberait dans le même cercle que Summer en s’astreignant à de gros régimes. Au contraire, c’est une fille bien dans sa peau qui mange ce qu’elle veux et qui continue à pousuivre son rêve. Également, il y a Tommy, un garçon avec plein d’humour, sensible, qui reste au côté de Summer malgré la tempête qui s’anime dans la vie dette dernière. Le comportement de Summer pourrait le faire fuir et avec raison, mais il continue d’être là pour elle et il m’a touché pour cela. Un personnage qui m’a énormément surprise est Honey, qui se rend compte du comportement autodestructeur de sa soeur et qui va lui faire comprendre qu’elles ne sont peut être pas si différentes l’une de l’autre. La façon dont elle parle à Summer m’a prise aux trippes.

J’ai lu ce roman en une seule soirée tellement j’étais prise par le récit. Pour moi, ce récit montre bien que même si un rêve ne se réalise pas, ce n’est pas la fin du monde, tout ne s’arrête pas là. Ce n’est pas une fin en soi, mais le début de quelque chose d’autre. L’important, c’est de trouver un autre rêve, bref, il est essentiel de rêver. Pour un roman jeunesse, j’ai trouvé ce livre très profond. Tombez sous le charme, amoureux et amoureuses de belles histoires, de cette merveilleuse série.

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse / Young adult :

Ce challenge a été lancé pour sa seconde année par Mutinelle et Kalea. Il se déroule jusqu’au trente septembre 2013. Je suis inscrite dans la Catégorie 3 : À su garder son cœur de mioche => Au moins 35 ouvrages.


15/35

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge suivant :


14/100

Publicités

8 réflexions sur “Coeur mandarine de Cathy Cassidy

  1. J’ai un petit peu de mal avec le sujet de l’anorexie, j’ai toujours peur qu’il soit traité de façon banal. Mais apparemment ce n’est pas le cas dans ce livre ? :) En plus j’adore l’univers de la danse classique, mais là aussi, le sujet n’est-il pas traité de façon « simpliste » ? Si ce n’est pas le cas, viiite dans ma PAL ^^

  2. Quelle belle chronique tu as écrite! On voit que ce livre t’a touché comme il m’a touché. Ce dur sujet est abordé avec beaucoup de délicatesse, mais beaucoup de sûreté aussi, et on comprend parfaitement Summer même si on lui crie d’arrêter de se détruire comme ça. C’est un beau livre vraiment. Très touchant mais aussi très… »vrai ». =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s