Archive | juillet 2013

La belgariade : La reine des sortilèges, tome 2 de David Eddings

Auteure : David Eddings

Genre : Fantastique/Fantaisie

Nombre de pages : 415 p.

Quatrième de couverture :

Horreur ! Le dieu pervers, Torak, va s’éveiller ! Les temps sont venus, l’univers vacille et Belgarath se hâte : il n’est que temps de retrouver l’Orbe d’Aldur, le joyau du destin, qui peut sauver les hommes de la colère des dieux. De la brumeuse Arendie à la putride Nyissie, patrie des Hommes-Serpents, Belgarath entraîne Garion sur une route semée d’embûches. Garion, le petit paysan qui n’a jamais cru aux sorts, ne sent pas la haine qui le menace, ne comprend pas ces femmes qui se pressent autour de lui : une pour l’instruire, une pour le séduire, une pour le réconciler avec les pouvoirs dont il ne veut pas… Est-ce lui, l’Enfant de Lumière, le descendant des rois de Riva, l’enfant marqué par les présages, de toute éternité, pour affronter Torak ? Encore faut-il qu’il entende la voix de la Prophétie qui lui parle en esprit. Sinon les sectateurs du dieu défiguré, dans leur soif de vengeance, pourraient bien s’emparer de lui et l’offrir à leur maître, à l’instant même où il s’éveillera !

Mon avis :

Après avoir passé un bon moment avec le premier tome de cette saga, soit Le pion blanc des présages, j’ai décidé de continuer cette série, lecture que je partage avec plaisir avec ma copinaute Érine du blogue Inspirer et Partager que je remercie de partager cette lecture avec moi. Je dois avouer que j’ai passé un excellent moment de lecture, mais pour moi, il manque un petit quelque chose pour en faire une saga parfaite, passionnante et haletante.

La quête se poursuit`là où on l’avait laissée. Cette fois-ci, Zeldar, un disciple du Dieu mauvais Torak, a réussi à s’emparer de L’Orbe d’Aldur et cherche à le rejoindre afin de le tirer de son sommeil. Bien sûr, Garion, Sire Loup, Pol et la bande gravitant autour de Garion veulent tout faire pour que Torak ne soit pas tiré de son sommeil. Ce serait une vraie catastrophe pour le monde.  Cette fois-ci, de nouveaux personnages se joignent à la quête de la bande. Par exemple, la princesse Ce Nedra devient amie avec Garion et lui apprend à lire. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi personne ne lui avait appris avant, surtout des êtres mythiques comme Sire Loup et Polgara qui ont l’expérience des siècles.  Elle a du caractère cette jeune princesse et ne se gène pas pour dire à Garion ses quatre vérités,  Ce Nedra est une Dryade, un peuple qui habite dans les forêts et qui entretiennent des liens spéciaux avec les arbres. J’aurais d’ailleurs aimé en savoir plus sur ce peuple. J’ai bien aimé l’ambiance magique et mystérieuse qui règne dans les forêts où habitent les Dryades.

Une chose que j’ai trouvé intéressante est que les pouvoirs de Garion se manifestent enfin dans ce tome. Le lecteur savait qu’il était spécial, mais j’avais hâte d’en savoir plus à ce sujet. Garion prend peu à peu conscience des pouvoirs qu’il a et qu’il ne soupçonnait pas du tout. Il constate aussi que ses pouvoirs sont dangereux, qu’ils peuvent entraîner la mort d’autrui et il va devoir apprendre à les contrôler s’il ne veux pas causer un malheur sans le vouloir. Garion ne veux pas tuer des gens, il ne veux pas des pouvoirs qu’il possède, mais il doit faire avec, il n’a pas le choix. C’est toute une adaptation pour lui.  Je crois qu’il devient un peu plus mature au fil du récit, qu’il prend conscience de ce qu’il l’attend malgré qu’il ne peut en mesurer tout l’ampleur. Je crois qu’une partie de lui est encore un enfant et désire le rester, mais qu’il devient tranquillement un homme. Cependant, je déplore le fait qu’on ne lui explique quasiment rien. Honte à Polgara et Sire Loup qui, je trouve, pourraient un peu plus mettre Garion au courant de qui il est vraiment, de la prophétie et de ce qu’impliquent les pouvoirs qu’il a. On le garde souvent dans l’ignorance et par le fait même, le lecteur l’est aussi. J’aurai aimé avoir plus d’explications. J’ai l’impression qu’il reste beaucoup de zones d’ombres.

Pour moi, ce tome équivaut au premier tome. Le rythme est assez lent en première partie, mais celui-ci s’accélère en deuxième et en troisième partie ce qui rend le récit beaucoup plus passionnant. Il faut s’accrocher je crois, car c’est une histoire riche, malgré que certains aspects du récit auraient avantage à être exploités. J’aimerais sentir une évolution plus nette, plus rapide, dans la quête de nos protagoniste et j’ai l’impression que ça avance, mais très lentement, Je veux plus d’action et de magie. Ainsi, malgré les défauts mentionnés, je vous conseille cette série qui amène le lecteur dans un monde et une quête hors du commun.

Lecture commune :

J’ai lu ce roman en lecture commune avec ma très chère partenaire Érine du blog Inspirer et partager que je remercie beaucoup pour cette lecture commune. Je vous invite à allez lire son avis : http://inspireretpartager.wordpress.com/2013/07/28/la-belgariade-tome-2-la-reine-des-sortileges-de-david-eddings/

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge suivant :


15/100

Mes petits achats livresques 23

Bonjour tout le monde,

Cette semaine, j’ai craqué pour pas moins de quatre livres, dont le premier tome de La cité des ténèbres que je voulais depuis des lustres.

1. La cité des ténèbres, tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

Quatrième de couverture :

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.
                                                                                                                                                                                                                                        2. Frisson : Les loups de Mercy Fall, tome 1 de Maggie Stiefvater                                                                                                           
                                                                                                                                                                                                                                Quatrième de couverture :

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier… 

3. L’âge des miracles de Karen Thompson Walker

Quatrième de couverture :

Une journée d’octobre apparemment comme les autres, l’humanité découvre avec stupeur que la vitesse de rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. La gravité est modifiée, les oiseaux, désorientés, s’écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s’échouent… Tandis que certains cèdent à la panique, d’autres, au contraire, s’accrochent à leur routine, comme pour nier l’évidence que la fin du monde est imminente. En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, de ses conséquences sur sa communauté et sa famille. Adolescente à fleur de peau, elle est à l’âge où son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l’âge des miracles. Entre roman d’anticipation et roman d’apprentissage, L’âge des miracles est un livre visionnaire sur la capacité d’adaptation de l’homme, poussée ici à son paroxysme.
                                                                                                                                                                                                                                      4. Starters : Enders, tome 2 de Lissa Price                                                                                                                                                     
                                                                                                                                                                                                                                 Quatrième de couverture :
LA LOCATION DE VOS CORPS A ÉTÉ INTERROMPUE.
MAIS N’OUBLIEZ PAS,
JE CONTRÔLE TOUJOURS VOTRE ESPRIT.Je peux voir à travers vos yeux.
Vous forcer à dire ce que je veux.
Vous pousser à entrer dans n’importe quel lieu.Alors, juste un petit conseil :
ne faites confiance à personne,
même pas à vous-même !VOTRE VIE M’APPARTIENT.

Voilà pour mes achats de cette semaine. Et vous, quelles lectures vous font envie?

Top Ten Tuesday 19

Coucou tout le monde,

Voici mon top de cette semaine :-) Je suis un peu en retard, mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Voici le thème de cette semaine : Les 10 Livres les plus intimidants (taille, contenu, livre que tout le monde a aimé et dont vous avez peur d’être déçus…)

1. Cinquante nuances de Grey de EL James (Beaucoup de monde dans mon entourage a aimé ce roman, mais j’avoue que je ne suis pas très friande de littérature érotique en général, je n’en ai jamais lu d’ailleurs et je n’aime pas l’idée de femme objet alors je n’ose pas m’aventurer dans ce roman.

2. Nos étoiles contraires de John Green ( Ici, j’ai peur que ce soit trop triste, trop lourd comme histoire. J’avoue que je suis le type de personne qui aime quand une histoire finit bien en général, le type Walt Disney quoi. Ça semble quand même une très belle histoire qui a tellement eu de bonnes critiques, alors il va falloir que je prenne sur moi et que je me lance, cat j’ai le roman dans ma pile.

3. Le livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness (J’avoue avoir acheté ce livre en raison des bons commentaires que j’ai lus sur celui-ci, mais en même temps, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre . En plus, j’ai acheté la version poche qui fait 850 pages, et l’écriture est assez petite alors il m’intimide beaucoup. Ça fait plusieurs moi qu’il traine dans ma pile et je n’ai pas osé l’en sortir encore.

 

4. Le Rouge et le Noir de Stendhal (Une de mes professeures m’a déjà dit qu’il fallait absolument que je lise ce classique de la littérature, mais j’avais qu’en raison du fait que c’est un classique et qu’il est assez épais comme livre, 825 pages, alors je le laisse toujours dans ma pile.

5. Avant toi de Jojo Moyes (Un peu la même chose que pour nos étoiles contraires. J’ai peur que ça soit trop triste et lourd comme ambiance, un tétraplégique qui veut mettre fin à ses jours. Je me dis pourtant que ça doit être un très beau roman, mais je n’ose pas m’y plonger. Je vais quand même tenter de me défaire de mes apprioris et peut-être que cela donnera de belles surprises. Je l’espère en tout cas. )

6. Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer (Au départ, je ne suis pas très portée vers la science fiction. Je dois dire que l’histoire ne m’attire pas plus que ça au départ, mais pourtant, tout le monde me dit que ce livre est génial et j’ai lu tellement de bons commentaires à propos de celui-ci que je me dis que je pourrais peut-être aimer, mais je n’ai pas franchi le pas encore. En plus, j’avais bien aimé Twilght de la même auteure. Une autre chose qui m’intimide est que l’édition de poche fait 829 pages)

7. Les misérables de Victor Hugo (J’ai étudié en littérature et pourtant, les grands classiques me font toujours peur. Cherchez l’erreur!)

8. La 5 vague de Rick Yancey (Voilà un autre livre de science fiction qui me fait peur. Il a fait l’objet de nombreux coups de coeur à travaers la bloguosphère, mais je crains de ne pas aimé.)

9. Les fourmis de Bernard Werber (Voilà un auteur que je veux découvrir depuis très longtemps, car il m’intrigue, mais j’avoue que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre avec cet auteur et ça m’intimide un peu. )

10. Stephen King ( Voilà l’auteur qui m’intimide le plus dans le monde, car je sais qu’il jouit d’une frande popularité, mais le seul fait qu’il fasse dans l’horreur m’intimide. )

Coeur mandarine de Cathy Cassidy

Auteure : Cathy Cassidy

Genre : Littérature jeunes adultes

Nombre de pages : 300 p.

Quatrième de couverture :

Summer, 12 ans, voit son rêve d’être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d’entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l’habitude d’être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d’ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c’est Tommy, un garçon qu’elle déteste.

Mon avis :

Après avoir passé un agréable moment avec Coeur cerise, je voulais continuer ma découverte de cette magnifique série. Malheureusement, le deuxième tome, Coeur guimauve étant discontinué pour le moment, j’ai pu tout de même me procurer ce troisième tome. Je ne vous dis pas à quel point j’ai été contente de le trouver en librairie :-) Contrairement au premier tome qui était léger, j’ai trouvé celui-ci beaucoup plus sombre, mais pas moins merveilleux.

L’auteure traite du trouble alimentaire qu’est l’anorexie, ce qui n’est pas une mince tâche. Je trouve qu’elle le fait de belle façon, avec sensibilité et réalisme. Tout au long du roman, j’ai senti une gradation dans le comportement de Summer, notamment dans son comportement avec les autres et sa manière de se percevoir elle-même et la danse, sa passion première. On comprend combien son objectif de devenir danseuse de ballet et d’entrer dans une bonne école de danse est important pour elle. Elle se met beaucoup de pression et on voit comment la réussite de son rêve devient trop poussée à l’extrême. Summer en vient qu’à ne pratiquement plus manger, à trop s’entraîner, à ne pas avoir de temps pour ses amis. Elle n’a que son objectif en tête  et rien d’autre. J’ai eu le coeur serré pour elle. Je voulais qu’elle sorte de ce cercle vicieux, qu’elle arrête de s’autodétruire, de se trouver pas assez bonne ou belle dans la vie. Je peux vous dire, chers lecteurs et chères lectrices que je tournais les pages avec une soif inextinguible de savoir comment notre héroine allait s’en sortir. J’avais envie de lui crier « Arrête, stop, amuse-toi, tu es belle, bonne. » Bref, je me suis extrêment attachée à ce personnage et je me suis sentie interpellée par le drame qu’elle vivait.  Je trouve que l’auteure a très bien travaillé la psychologie de notre héroine.

Heureusement, au milieu de la noirceur, il y a du soleil.  J’ai bien apprécié l’amie danseuse de Summer, Jodie. Elle caresse le même rêve que Summer. On l’a refusé lors d’une audition pour entrer dans une école de danse en lui disant qu’elle n’avait pas le physique d’une danseuse, qu’elle était trop grosse pour l’emploi. On aurait pu pensé qu’après cela, elle tomberait dans le même cercle que Summer en s’astreignant à de gros régimes. Au contraire, c’est une fille bien dans sa peau qui mange ce qu’elle veux et qui continue à pousuivre son rêve. Également, il y a Tommy, un garçon avec plein d’humour, sensible, qui reste au côté de Summer malgré la tempête qui s’anime dans la vie dette dernière. Le comportement de Summer pourrait le faire fuir et avec raison, mais il continue d’être là pour elle et il m’a touché pour cela. Un personnage qui m’a énormément surprise est Honey, qui se rend compte du comportement autodestructeur de sa soeur et qui va lui faire comprendre qu’elles ne sont peut être pas si différentes l’une de l’autre. La façon dont elle parle à Summer m’a prise aux trippes.

J’ai lu ce roman en une seule soirée tellement j’étais prise par le récit. Pour moi, ce récit montre bien que même si un rêve ne se réalise pas, ce n’est pas la fin du monde, tout ne s’arrête pas là. Ce n’est pas une fin en soi, mais le début de quelque chose d’autre. L’important, c’est de trouver un autre rêve, bref, il est essentiel de rêver. Pour un roman jeunesse, j’ai trouvé ce livre très profond. Tombez sous le charme, amoureux et amoureuses de belles histoires, de cette merveilleuse série.

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse / Young adult :

Ce challenge a été lancé pour sa seconde année par Mutinelle et Kalea. Il se déroule jusqu’au trente septembre 2013. Je suis inscrite dans la Catégorie 3 : À su garder son cœur de mioche => Au moins 35 ouvrages.


15/35

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge suivant :


14/100

Mon blog a un an

Coucou tout le monde,

Le 27 juin 2012, je publiais mon premier article bloguesque sur WordPress. Mon blog fête donc ses un an. Comme ça a passé vite, c’est incroyable :-) Depuis l’ouverture de mon blog, j’ai publié 136 articles et j’ai reçu pas moins de 1169 commentaires de votre part. Le blog a 17 939 vues jusqu’à présent.

J’ai établi des partenariats qui sont très précieux avec d’autres blogueurs. Je penses entre autre à ma chère Bouchon des Bois, à Aurélie, à Érine du blog Inspirer et partager, à Viou et ses drôles de livres et à Marie du blog Passion Lecture, avec qui j’ai fait des lectures communes et quì sont d’une gentillesse sans nom.  Vous êtes super les filles.

Je pense aussi à Linadriel (partenaire), à Stéphanie Plaisir de lire (partenaire), à Marinette (partenaire), à La caverne aux Livres de Laety (partenaire), à Acaalea des Bois,  à Mia, à La tête dans les livres, à Johanne du blog Les lectures de Johanne (partenaire), à Feflie (partenaire), à Clair de lune, à Kimismyle, à Cookie, à  Herbe Folle à Sophie du blog À La découverte des livres, à Maia(partenaire) et à Topobiblioteca (partenaire). Ces blogueurs tiennent des blogues de qualité à découvrir absolument tout comme ceux mentionnés précédemment, que je visite régulièrement et que j’apprécie beaucoup. Ils me laissent souvent des commentaires sur le mien. Bref, cette expérience va au-delà de mes espérances. Je trouve que j’ai de la chance de pouvoir partager ma passion avec d’autres et j’espère que ça continuera encore longtemps. Merci à tous mes partenaires  D’ailleurs, j’entame une correspondance avec ma partenaire Aurélie, ça va nous permettre de mieux nous connaître. :-)

Également, je voulais profiter de cette occasion pour vous dire simplement merci à vous chers lecteurs et chères lectrices qui prenez le temps de venir lire mes articles et parfois, de me laisser des commentaires. Juste me lever le matin et voir que j’ai un nouveau commentaire sur mon blog me met le sourire aux lèvres.Vous êtes ma motivation, ce qui me pousse à continuer de partager ma passion. Si je vous ai donné envie de découvrir ne serais-ce qu’un livre que vous n’auriez pas lu autrement, ma mission sera pleinement remplie. Juste un gros gros merci et j’espère que vous continuerez à me suivre :-)