Une fille presque parfaite

Une fille presque parfaite By: Eileen CookAuteure : Eileen Cook

Genre : Littérature jeunes adultes

Nombre de pages : 268 p.

Quatrième de couverture :

Parfois, ce qu’on ignore fait toute la différence… Hailey Kendrick ne déçoit jamais personne. Elle a des amis formidables, l’amoureux idéal, de bonnes notes… et elle respecte toujours, toujours les règles. Jusqu’au soir où elle risque tout dans un geste de folie devant témoin… avec le complice le plus improbable. Hailey se fait prendre, mais son acolyte se sauve, l’obligeant à subir seule toutes les conséquences de cet acte. En quelques heures, la vie rêvée et la réputation sans faille de Hailey s’envolent en fumée. Ses copains et copines la fuient comme la peste. Ses professeurs lui retirent leur confiance. Son petit ami ne daigne même pas lui annoncer la fin de leur relation. Si l’honnêteté paie, certains secrets ne peuvent être trahis…

Mon avis :

Moi qui adore la couleur rose, je me suis sentie tout de suite interpelée par cette couverture qui représente bien l’histoire du roman. En effet, la fille qui fait une bulle avec sa gomme représente bien l’imperfection du personnage principal, Hailey, qui va commencer à défier certaines règles établies, malgré l’image de fille parfaite qu’elle a toujours projetée. Derrière cette rébellion se cache une profonde douleur, soit le décès de sa mère à un jeune âge et l’abandon de son père. Le père d’Hayley, à la suite du décès de sa femme, a décidé d’envoyer sa fille vivre dans un pensionnat et trouve des excuses pour annuler chaque occasion d’être avec elle. Hayley se sent abandonnée, comme si son propre père ne l’aimait plus. Lorsque ce dernier va annuler leur plan pour l’été durant lequel elle pensait pouvoir se rapprocher de lui, ce sera la goutte qui fera déborder le vase. Elle va briser, en compagnie de son meilleur ami Joel, la statue symbolique du lycée et en paiera chèrement les conséquences. Son meilleur amie Joel en profite pour l’embrasser lors de la destruction de la statue et un gardien de sécurité les apperçoit, sans distinguer clairement Joel. Le lendemain, tout le lycée apprend que Hayley a détruit la statue et qu’elle a embrassé un bel inconnu, alors qu’elle sort avec Tristan, Joel étant le meilleur ami de ce dernier. Elle prend seule le blâme, car son ami Joel étant boursier, il pourrait être renvoyé de l’établissement.

Bref, la vie de Hayley va être bouleversée, mais pas seulement pour le pire. Elle qui a été toujours parfaite, car pour aider son père à être heureux, à faire le deuil de sa mère, elle a toujours fait ce qu’il faut pour atteindre cette perfection, mais va apprendre grâce à Drew, un concierge qui n’a pas peur de briser les règles, à s’amuser, à être elle-même et que l’imperfection n’est pas si grave finalement. Pour moi, ce roman est une ode à la vie, qu’il faut croquer à pleine dent, savourer, goûter… Le roman envoie un très beau message très bien illustré par les mots suivants : « Il ne s’agit pas de loyauté ou d’obéissance aveugles. Il s’agit d’être loyal envers soi et envers ceux que l’on respecte. Et de faire ce qu’il faut malgré la peur. »  Ce message m’a beaucoup touchée, car je me reconnais dans cette perfection et dans le personnage d’Hayley, la fille qui essaie de ne pas faire d’erreurs, de tout faire comme il faut. Tout le monde a droit de se tromper et on apprend de nos erreurs. C’est ce que je retire pour ma part de ma lecture que j’ai beaucoup aimée.

L’histoire est très bien écrite et se lit toute seule. C’est comme une bouffée d’air frais, une petite tâche de rose dans un monde gris. Ce roman a su me faire sourire, me donner le moral, me détentre et j’avais besoin de ce type de lecture. J’ai aimé les personnages secondaires : Kelsie, la meilleure amie d’Hayley, qui la supporte dans la tempête, Tristan, qui se sent trahi par Hayley, mais qui fait preuve d’humanité, de pardon et Drew, un gars simple, d’un positivisme et d’une confiance inébranlable en la vie. Il y a un petit quelque chose dans chacun de ces personnages qui fait qu’on les apprécie.

En terminant, je vous conseille ce petit roman bonbon qui est comme un beaume à l’âme et rend de bonne humeur. D’ailleurs, je n’en resterai pas là avec cette auteure, car j’ai un autre de ses livres qui m’attend dans ma pile : Ne dites pas à ma mère que je suis voyante :-)

Mon appréciation :

8/10
sans-titre

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse / Young adult :

Ce challenge a été lancé pour sa seconde année par Mutinelle et Kalea. Il se déroule jusqu’au trente septembre 2013. Je suis inscrite dans la Catégorie 3 : À su garder son cœur de mioche => Au moins 35 ouvrages.


6/35

Ce livre a été lu dans le cadre des autres challenges suivants :


2/100

https://lh5.googleusercontent.com/-JcVcoBg6TUA/UH1sbjCNwuI/AAAAAAAADSI/qOTiNCRfzeo/s167/New%2520Pal%25202013.png
2/54

Citation :

« Ce qu’il me fallait, c’était vivre abondamment, sucer toute la moelle de la vie… Je ne voulais pas vivre ce qui n’était pas la vie… Non pas, quand je viendrais à mourir, découvrir que je n’avais pas vécu. » Thoreau

Publicités

12 réflexions sur “Une fille presque parfaite

  1. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #4 | Muti et ses livres

  2. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #5 | Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #6 | Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #7 | Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #8 | Muti et ses livres

  6. Pingback: [Chalenge Jeunesse / Young adult] Bilan #9 | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  8. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #11 | Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult #2] Bilan #12 | Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s