Archive | décembre 2012

Mes petits achats livresques, prise 12, spécial Noel

Coucou tout le monde,

Pour Noel, j’ai reçu des livres et des cartes-cadeaux à une librairie et devinez ce que je me suis acheté avec, roulement de tambour……plein de bons livres. Voici ma petite liste de cadeaux reçus et d »achats livresques en ce temps de réjouissances :

1. Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh Mafi

 

Quatrième de couverture : 

« Ne me touche pas », je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerais qu’il me touche mais ne lui dirai jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles. Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ? Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette. Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

2. Accroche-toi Anna d’Isabel Wolff 

                                                                                                                                                                   

Quatrième de couverture :
 
Anna, belle plante londonienne, la trentaine au compteur, a plaqué un job en or à la City, pour réaliser son rêve : devenir architecte paysagiste. Adieu grand capital, bonjour les capucines ! Anna a la main verte et la bosse des affaires : en un tournemain, les commandes affluent et sa carrière décolle. Mais sa vie personnelle oscille entre désert sentimental et pagaille bucolique : un bébé pas vraiment programmé, un amant qui a pris la poudre d’escampette, une nounou cachottière… et un entêtant mystère qui plane sur le passé familial. Après avoir fleuri tant de jardins, il est temps pour Anna d’apprendre à cultiver le sien !3  Night school, tome 2 : Héritage de C. J. Daugherty
 
3. Night school, tome 2, Héritage de C. J. Daugherty                                                                                                                                                                   
 
Quatrième de couverture :
 
Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain…
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs ?
                                                                                                                                                                                                                                                                                         4. Soyons fous de Lisa Plumley
 



Quatrième de couverture :

Marisol Winston rêve d’ouvrir une boutique de luxe à Los Angeles. Un projet que son père ne financera que si elle se soumet à une cure de désintoxication au shopping. Survivre à quelques semaines sans Dior, passe encore ; mais son père la force à travailler comme bonne à tout faire à Podunkville, en Arizona. À sa grande surprise, elle se laisse attendrir par les trois canailles dont elle s’occupe, et par leur père, qui, s’il n’a rien d’une fashion victim, n’en demeure pas moins terriblement séduisant.

5. New Victoria, tome 1, de Lia Habel

Quatrième de couverture :

L’amour est immortel.
L’amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ?
Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d’une humanité éreintée par les guerres. Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé : épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal.
Nora n’a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l’éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l’a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d’une faction rebelle. Avec l’aide d’un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants… comme les morts !

6. Grace Divine, tome 3

Quatrième de couverture :

Rien ne va plus dans le vie de Grace Divine. Daniel, le garçon qu’elle aime, est prisonnier de son apparence de loup. Caleb, le cruel et redoutable père de Daniel, est toujours dans la nature et n’aura de cesse de les traquer. Et avec la mort imminente de Sirhan, la guerre semble inévitable… Grace succombera-t-elle au loup qui sommeille en elle pour sauver sa famille ? Son amour pour Daniel survivra-t-il à une dernière épreuve ?

Voilà, j’espère que le Père Noel vous a tous gâtés amplement aussi. Merci beaucoup à mes Pères Noel en tout cas, je vous aime énormément. Si vous voulez, venez me dire ce que vous avez eu :-) 

2012 in review

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2012 pour ce blog.

Voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet du Mont Everest en 2012. Ce blog a reçu environ 9 000 vues in 2012. Si chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest visitait ce blog, il aurait fallut 15 and pour atteindre autant de vues.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Bal de givre à New-York

Couverture Bal de givre à New YorkAuteure : Fabrice Collin

Genre : Littérature jeunes adultes/ Fantastique

Nombre de pages : 293 p.

Quatrième de couverture :

Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Mon avis :                      
                                                                                                                                                                                                                                                    J’avoue  que j’appréhendais de lire ce roman, car j’avais lu plusieurs avis négatifs sur la bloguosphère, ce qui m’avait fait repousser la lecture. Après l’avoir lu, je peux dire que je suis très contente d’avoir enfin plongé dans ce roman qui est certes, loin d’être parfait, mais qui a su me tenir en haleine du début jusqu’à la fin.
                                                                                                                                                                                                                                                           Pour moi, le gros point fort réside dans l’atmosphère créé par l’auteur. Fabrice Collin situe son roman dans un lieu connu, soit New-York, mais réussit à le dépeindre d’une manière envoûtante, qui fait qu’on ne le reconnaît plus tout à fait. Par exemple, Anna, circule à bord de l’Orphéus, un appareil construit par son père architecte, qui n’a pas de volant et aucun chauffeur pour conduire. J’ai eu l’impression d’être dans un New-York futuriste et irréel. Fabrice Collin nous offre de belles descriptions qui contribuent à créer cet atmosphère enchanteur et ensorcelé comme celui que voici : « Partout, des  immeubles géants, des voitures aux vitres teintées, des passants indifférents et là-haut, au-dessus de nos têtes, cet entrelacs insensé de ponts et de passerelles ouvragés, accrochés au sommet comme des guirlandes. »
                                                                                                                                                                                                                                                          J’ai nagé en plein mystère, j’ai été déstabilisée par ce roman. Anna est renversée par une voiture au début du roman et suite à cet accident, elle ne se souvient plus de rien et tombe amoureuse du garçon que transportait le chauffeur qui l’a renversée, du nom de Wynter. Plein de questions sont soulevées tout au long du roman. Pourquoi les parents d’Anna sont-ils partis sans la prévenir? Pourquoi un personnage portant le nom de Masque, qui enlève de jeunes filles, traque t’il Anna? Quel est le danger réel qui guette Anna? Bref, j’ai eu l’impression d’être menée par le bout du nez, de ne pas savoir où je m’en allais tout au long du récit et pourtant, j’ai aimé cela.  Je ne comprenais rien et je voulais tellement comprendre que je tournais les pages avec avidité, fébrile de savoir le fin mot de cette histoire.
                                                                                                                                                                                                                                                    La seule chose que je n’ai pas aimé est l’histoire d’amour qui se dessine trop vite entre Anna et Wynter. Wynter a parlé a Anna environ deux minutes dans sa voiture après l’accident d’Anna et l’a invité au Bal de givre que déjà, il est fou d’elle et ne peu plus se séparer d’elle. J’ai trouvé ça un peu trop à mon goût. En plus, Wynter est possessif avec Anna, comme si elle était sa propriété, lui appartenait. Néanmoins, comme Anna, le lecteur a de nombreux doutes à propos de ce personnage.
                                                                                                                                                                                                                                                         Pour ma part, je n’ai pas réussi à deviner la fin du récit malgré les indices semés par l’auteur. Tout s’éclaicit et j’ai été surprise. Au final, je vous conseille ce roman si vous aimez les ambiances particulières et être dans l’incertitude :-)
                                                                                                                                                                                                                                       Mon appréciation :
7.5/10
                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Lecture commune    

J’ai lu ce roman en lecture commune avec ma partenaire Viou du blog Viou et ses drôles de livres que je remercie beaucoup d’avoir contribué à me faire sortir ce roman de ma pile. Pour lire son avis, c’est par ici :

http://viou03etsesdrolesdelivres.blogspot.ca/2012/12/bal-de-givre-new-york-fabrice-colin.html

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse / Young adult

Ce challenge a été lancé pour sa seconde année par Mutinelle et Kalea. Il se déroule jusqu’au trente septembre 2013. Je suis inscrite dans la Catégorie 3 : À su garder son cœur de mioche => Au moins 35 ouvrages.

4/ 35

Top Ten Tuesday 3

Bonjour à tous,
 
Je vous reviens cette semaine avec ce rendez-vous :
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog dIani.
 
Le thème de cette semaine étant libre, j’en ai choisi un qui m’as tout de suite inspirée dans les anciens :
Les 10 noms de personnages que vous vous verriez bien donner à vos enfants
 
1. Luna (Luna de Élodie Riel)
Il s’agit d’une petite série jeunesse qui m’a agréablement surprise. J’ai choisi le prénom Luna, car je l’adore. Je le trouve poétique et je m’imagine une belle petite fille aux cheveux noirs comme la nuit avec de beau yeux bleus.
 
 
2. Naïla (Filles de Lune,  tome 1, Naïla de Brume, d’Élisabeth Tremblay)
J’aime beaucoup ce prénom que je trouve originale. Je n’ai jamais connu quelqu’un qui portait ce prénom et comme pour le précédent, il m’évoque une certaine poésie et une certaine douceur.
 
3. Lena (La saga Quatre filles et un jean d’Anne Brashares)
Ce personnage me fait beaucoup penser à moi, timide et rêveuse, et je pense que vous l’avez devinez avec les deux premiers noms, j’apprécie beaucoup les prénoms féminins qui finissent en a.
 
4. Hermione (La saga Harry Potter de J. k. Rolling)
Tout simplement car ce prénom rime avec mignonne et donc ma fille ne peut que l’être. J’imagine une belle petite fille blonde avec deux petites lulus :-)
 
5. Calypso (La série Calypso de Tyne O’ Connel)
Je ne veux pas d’un prénom qu’on voit partout et celui-ci m’évoque  le soleil, la bonne humeur, un bébé qui sourit tout le temps :-)
 
6.  Jacinda (La série Lueur de feu de Sophie Jordan) 
J’ai choisi ce prénom en raison de l’héroine de la série Lueur de feu qui est une dragonne, forte et courageuse et je veux que ma fille soit comme ça aussi. Il finit en a en plus :-)
 
7. Patch (La série Hush Hush de Becca Fitzpatrick)
Je trouve que ce prénom a du caractère pour un homme et j’aime beaucoup ce personnage mystérieux à souhait de la série Hush Hush.  Également le film Patch Adams, tiré d’une histoire vraie m’avait beaucoup touché. Je trouve admirable ce que cet homme a accompli et continue d’accomplir avec les malades dans les hôpitaux.
 
8. Lyra (La trilogie À la croisée des mondes de Philip Pullman)
Ce prénom sonne doux à mon oreille. En plus, il y a le mot lire dans ce prénom et j’espère bien inculquer l’amour de la lecture et des mots à ma filles et lui faire découvrir pleins de belles histoires.
 
9. Alexanne (la série Les ailes d’Alexanne d’Anne Robillard)
J’aime bien la sonorité qui me fait penserà une petite fée, comme dans le roman. Ce sera ma petite fée à moi que j’aiderai à déployer les ailes dans la vie.                                                                                                                                                                                                                                                       
10. Shae (La série L’Autre de Pierre Bottero)
J’aime le petit côté animal associé à ce prénom que porte l’héroine du roman qui se transforme en hyène et son originalité. Peut-être aurais-je ainsi une fille avec du caractère qui ne se laissera pas marcher sur les pieds. Tenez-le pour dit :-)
 
 

Joyeux Noel HOHOHO!!! :-)

Bonjour à tous,

Je voulais simplement prendre quelques minutes pour vous souhaitez un joyeux Noel à tous. Je vous souhaite un Noel rempli de joie, d’amour avec les personnes qui comptent le plus pour vous. Profitez-en bien et prenez le temps de lire un tout petit peu quand même :-) Aussi, ça fait maintenant six mois que mon blog est ouvert et je voulais dire un gros MERCI à tous ceux qui me suivent, à mes partenaires plus spécialement. Vous êtes tous très précieux :-)

Joyeux Noel à tous! HOHOHO!!!

Les soeurs Andreas

9782501076401-T
Auteure : Eleanor Brown

Genre : Littérature contemporaine

Nombre de pages : 446 p.

Quatrième de couverture :

Trois sœurs, élevées au milieu des livres par un père excentrique, obsédé par Shakespeare au point de les avoir baptisées de prénoms d’héroïnes du célèbre dramaturge, rentrent au bercail pour s’occuper de leur mère malade. Mais qu’ont véritablement en commun l’aînée si timide et casanière, la séduisante et mystérieuse cadette, et la benjamine bohème ?

Pourquoi Rose ne parvient-elle pas à abandonner sa ville natale pour rejoindre son fiancé qui a décroché un poste de professeur en Angleterre ? Pourquoi Bean a-t-elle quitté si précipitamment New York pour revenir s’installer à Barnwell, la petite ville universitaire qu’elle déteste tant ? Et pourquoi Cordy réapparaît-elle soudainement après avoir erré pendant des années, enchaînant petits boulots et aventures sans lendemain ? Au cours de ce long été qu’elles passeront toutes ensemble à Barnwell, les filles Andreas découvriront que leurs sœurs, leurs parents et leur petite ville natale pourraient leur offrir bien plus qu’elles ne croient…

Mon avis :

Tout d’abord, je me suis reconnue à travers l’amour des livres qui transparaît dans cette famille. Le père est un fanatique de Shakespeare qui a inculqué l’amour des mots à ses trois filles. J’ai trouvé charmant que les membres de cette famille utilisent des extraits d’oeuvres de Shakeapeare pour dialoguer entre eux. J’aurais aimé avoir plus de connaissances sur l’oeuvre de Shakespeare pour être à même de comprendre certaines subtilités du roman.  Néanmoins, ça m’a donné envie d’envie de me plonger dans ces oeuvres. Également, dans les moments difficiles, au lieu de communiquer ce qui ne va pas, chacune des trois soeurs se réfugient dans la lecture qui fait parti de leur quotidien.

D’ailleurs, j’aimerais partager avec vous une citation que j’ai beaucoup aimé dans le roman et qui représente bien l’importance que revêt la lecture pour ces trois soeurs : « Elle se retourna pour regarder le salon, où une faible lampe placée derrière la bergère favorite de notre père, d’un orange décoloré par le soleil, projetait des ombres sur la multitude de livres ouverts, éparpillés sur la moindre surface disponible, en dépit de ses efforts de rangement. Désordre de littérature – les vices de la famille saisis dans ce tableau à la veillée. Nous n’avons jamais été des lecteurs organisés, capables d’aller jusqu’au bout d’un ouvrage dans un ordre logique . Nous nous faufilons dans et hors des mots comme des touristes en excusions montent et descendent d’un autocar. Vous posez un livre dans la cuisine pour vous rendre à la salle de bain, et, au retour il aura disparu, remplacé par un autre tout aussi intéressant.  Nous aimons lire toutes sortes de choses sans discernement.» Ainsi, les membres de cette famille ont une relation particulière avec la lecture qui transcende tout le roman.

Bien sûr, le roman tourne autour des trois soeurs si différentes et semblables à la fois. Comme il est signifié dans le roman, les trois s’aiment, mais ne s’apprécient guère. Dans la trentaine, les trois arrivent à un moment charnière de leur vie où des décisions importantes s’imposent et où elles se rendent compte que leur vie n’est pas comme elles l’avaient rêvée, chacune ayant vécu son lot d’échecs. On se retrouve facilement par rapport aux questionnement sur la vie en général des soeurs. Cordy apprend qu’elle est enceinte alors qu’elle a de la difficulté à s’occuper d’elle-même. Rose, en tant qu’ainée de la famille, s’est toujours occupée de ses soeurs et de tout dans sa famille. Elle a forgé son identité sur le fait que les autres avaient absolument besoin d’elle et qu’elle se devait d’être là pour tout le monde, sans jamais penser à ce qu’elle désirait vraiment. Qui est-elle si personne n’a plus besoin d’elle? L’annonce du cancer de la mère va ramener les trois soeurs à la maison, mais ce n’est qu’un prétexte, car chacune a des raisons beaucoup plus profondes pour revenir. Ainsi, j’ai trouvé la psychologie des personnages très travaillée et fouillée. J’ai bien compris leur motivations et pourquoi ils agissent comme ils agissent. Le roman est assez réaliste et malgré qu’il n’y ait pas beaucoup d’action dans le livre, j’ai trouvé que c’était une belle histoire.

Bref, si vous aimez les histoires de vie qui sont assez réalistes, les sagas familiales, je vous conseille celle-ci qui est très bien écrite. Vous vous attacherez facilement je pense, à ces trois soeurs.

Mon appréciation :

8/10

Image libre de droits: Livre de relevé de soeurs. Image: 25677996
 

Nouvelle partenaire

Bonjour à tous,

Comme  vous le savez déjà, j’aime vous présenter des blogs consacrés à la lecture que j’aime. Cette fois-ci, il s’agit de celui de ma partenaire Nath du blog Au fil des pages de Nath. Cette blogueuse sait nous transmettre sa passion qui est contagieuse. Je vous invite à aller voir son blog qui vaut le détour. Voici quelques petites questions que je lui ai posées pour mieux la connaître :

Bandeau (2)
Le lien : http://aufildespagesdenath.blogspot.be/

Brève présentation de ton blog :
Mon blog est consacré à ma première passion, les livres.  Je l’ai créé afin de partager, de manière la plus interactive possible, mes lectures et rencontrer un maximum de personnes ayant le même amour des livres que moi.

D’où viens-tu? Que fais-tu dans la vie? As-tu d’autres passions mis à part la lecture?
Je suis de Liège, en Belgique.  Je suis chef de service au Service de l’Urbanisme de ma Ville.  A part la lecture, mes passion sont ma famille, mes chiens, le cinéma et les séries TV.

D’où vient ta passion pour la lecture? Je suis née avec un livre en main.  Non, je rigole, je ne sais pas trop d’où ça vient car chez moi, je suis une extraterrestre pour tout le monde car je suis la seule à lire

Quels sont les genres littéraires que tu apprécies le plus ? Mes goûts sont plutôt éclectique avec une préférence pour la bit-lit

Quelles sont tes coups de coeur littéraires jusqu’à présent et tes auteurs favoris?
J’ai eu quelques coup de coeur mais si je dois faire un choix, je dirais pour les romans « Les âmes vagabondes » de Stephenie Meyer et pour les sagas « Queen Betsy » de Mary Janice Davidson.  Pour mes auteurs favoris, j’en ai plusieurs, Guillaume Musso, Marc Lévy, Maxime Chattam, Stephenie Meyer, Patricia Briggs

As-tu des petites manies livresques (exemple : regarder la dernière page d’un livre avant de le commencer Où préfère-tu lire et à quel moment de la journée?
La plus grosse de mes manies c’est de ne jamais sortir de chez moi sans livre dans mon sac.  Sinon, j’aime bien acheter des livres juste pour la couverture, sans même lire le résumé.  Et je lis n’importe où, dès que j’ai deux minutes, j’ouvre un livre.

Combien environ lis-tu de livres par année? Entre 80 et 90

Quel personnage de roman aimerais-tu être et lequel n’aimerais-tu pas être?
Question difficile. J’aimerais être Mercy Thompson, je la trouve très intéressante, elle est forte, indépendante, drôle, entourée de beau mec et elle a de super tatouage.  J’aime beaucoup ce personnage.  Pour celui que je n’aimerais pas être, je ne vois pas comme ça, mais je n’aimerais pas être un personnage à problème, on en a déjà tellement dans la vie réelle, ni un personnage fourbe car ça ne me correspondrait absolument pas.

Pour finir, as-tu une citation que tu aime et que tu aimerais faire partager?
Ma citation préférée n’est pas sortie d’un livre mais d’une série TV « Le plus difficile dans ce monde, c’est d’y vivre »  Buffy, saison 5 épisode 22

Merci beaucoup Nath de t’être prêtée au jeu de ces questions et je souhaite longue vie à nos blogs, notre partenariat et notre passion :-)

Le challenge des 100 livres

Bonjour à tous,

Quoi de mieux qu’un challenge pour se motiver à lire et se dépasser? Je ne pense pas n’avoir jamais lu 100 livres dans une année, mais pour 2013, j’aimerais bien y arriver. Donc voilà le défi est lancé. Ce challenge est organisé par le blog LireAuQuotidien. Voici l’adresse pour vous inscrire : http://lireauquotidien.blogspot.fr/2012/10/le-challenge-des-100-livres.html. Il commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre 2013 :-)

Espérons que l’année 2013 sera teintée de belles lectures. Je ferai un petit bilan de temps en temps pour vous dire où je suis rendue dans ce challenge.

Concours chez ma partenaire

Bonjour tout le monde,

En ce temps des fêtes qui approche à grand pas, ma partenaire Aurélie du blog Les lectures d’Aurélie organise un concours génial pour tout simplement nous gâter. D’ailleurs, je tiens à la remercier de sa générosité d’organiser ce concours. Voilà donc les détails tels que vous pouvez les retrouver sur son blog :

Coucou tout le monde,

Voici encore un petit concours pour vous:

Je vous propose de tenter votre chance afin de remporter un livre de VOTRE wishlist ainsi que des petites surprises que vous recevrez dans un paquet cadeau… :-)

Alors cela vous tente???

Voici les conditions pour participer:

* M’envoyer un mail avec comme objet Concours Merry Christmas & Happy New Year ou Concours MC&HNY

* Me mettre dans ce mail vos coordonnées complètes (nom, prénom, votre adresse, code postal, pays)

* Me donner les trois livres de votre wishlist que vous voudriez absolument (par ordre de préférence) => J’en choisirai un parmi les trois!

* Répondre à trois questions: 1) Ce que vous aimeriez recevoir sous votre sapin à part des livres évidemment

2) Ce que représente Noël pour vous (vous aimez? vous détestez?)

3) Votre plus gros coup de coeur livresque 2012?

* Le concours est ouvert à la Belgique, à la France, au Luxembourg, à la Suisse, au Canada, etc…

* Le concours se terminera dans une semaine soit le 20 décembre à 18h

* Si vous possédez un blog, un petit billet pour parler du concours serait souhaité mais pas obligatoire

* Ce serait sympa de liker la page Facebook et/ou mon Twitter ;-)

En gros, si vous parlez du concours, ce sont des chances en plus pour vous lors du tirage au sort!!!

* Une participation par foyer

* Je décline toute responsabilité en cas de perte, de dégradation, etc… (avec la Poste, on ne sait jamais)

SVP un petit mot gentil serait le bienvenu car ce concours est à mes frais et je le fais uniquement pour vous faire plaisir…

Il y aura 2 gagnant(e)s!!! :-)

Pour envoyer votre participation: aurelie@leslecturesdaurelie.be

Bonne chance à tous et à toutes!!! :-)

N’oubliez pas l’autre concours Merry Christmas pour remporter les trois tomes de Joséphine!

Cliquez ICI

Je vous invite à aller y participer en grand nombre à cette adresse : http://leslecturesdaurelie.be/concours-merry-christmas-and-happy-new-year/ et peut-être aurez-vous un cadeau de plus sous le sapin.

On my wishlist 3

Bonjour,

On My Wishlist est un rendez-vous hebdomadaire lancé par Book Chick City et repris en France par A l’abordage de la culture. Le principe est de mettre en avant un livre de sa wishlist et d’expliquer pourquoi on veut le lire.

Cette semaine, j’aimerais vous parler d’un livre en particulier qui me tente beaucoup pour maintes raisons. Il s’agit de La nuit du serail de Michel de Grêce.

Quatrième de couverture

Aimée Dubuc de Riverie, cousine de la future impératrice Joséphine, naquit à la Martinique à la fin du XVIIIè siècle. Capturée par les pirates barbaresques à l’âge de quinze ans, offerte par le Dey d’Alger au Sultan de Constantinople, elle verra dès lors toute son existence se dérouler dans le Sérail.

Favorite du vieux Sultan, amoureuse et aimée de son successeur, mère adoptive d’un troisième Sultan, elle détiendra un pouvoir occulte de plus en plus important.

Rédigeant ses Mémoires alors que ses jours sont comptés, Aimée revit l’incroyable aventure de l’enfant qui croyait en son destin : comment l’adolescente réduite en esclavage devint, à travers l’amour et les larmes, une jeune femme passionnée puis une Sultane au sommet de la puissance dans le monde clos, violent, fastueux et fascinant de la cour de Turquie.

Pourquoi je veux le lire ?

Tout d’abord, je veux lire ce roman, car le sujet m’intéresse beaucoup. La culture orientale me fascine, tellement différente de celle occidentale. Je n’en sais que très peu sur cette culture et le monde de sultans. De plus, l’histoire d’une femme qui évolue à travers ce monde en devenant sultane semble extrêmement intéressante. La condition féminine est aussi un sujet encore actuel qui est traité dans le roman et qui mérite de l’être selon moi. Une femme esclave devient femme de pouvoir dans ce roman et je suis curieuse de voir cette évolution :-) Ensuite, ma partenaire Topobiblioteca a publié un article génial sur ce livre que je ne connaissais pas du tout avant. Elle m’a donné envie de découvrir ce livre et je vous invite à aller lire sa chronique  pour peut-être avoir vous aussi envie de le découvrir :    http://topobiblioteca.wordpress.com/2012/11/17/la-nuit-du-serail-de-michel-de-grece/.