Quatre filles et un jean pour toujours

Auteure : Ann Brashares

Genre : chick-lit, littérature adolescente, littérature jeunes adultes

Nombre de pages : 423 p.

Quatrième de couverture :
Tibby, Lena, Carmen et Bridget ont grandi. La vie les a éloignées. Et, au-delà de la carrière professionnelle et de leur vie amoureuse, chacune sait que quelque chose leur manque… La proximité qu’elles ont toujours connue jusqu’ici. Un beau jour, enfin, Tibby qui vit en Australie leur envoie des billets d’avion pour organiser des retrouvailles en Grèce! Aucune des quatre amies ne se doute à quel point leur vie en sera bouleversée, à jamais…

Mon avis :
Quel magnifique roman! Habituellement, je suis incapable de lire toute une série au complet. Je lis les deux ou trois premiers tomes, puis j’ai besoin de passer à autre chose, de changer d’univers livresque. Dans le cas de Quatre filles et un jean, j’ai lu exceptionnellement les cinq tomes, car l’histoire de ces quatre amies m’a profondément touchée. Qui ne rêverait pas de vivre une amitié aussi solide et belle que la leur, même si la distance les sépare? Moi je dis OUI! OUI! ET TROIS FOIS OUI!  J’aurais tellement envie de rentrer dans ce cercle unique, preuve que l’écriture d’Anne Brashares est très convaincante et que la magie opère encore une fois dans ce dernier tome dans lequel Tibbie, en voulant réunir ses trois amies en Grèce, changera leur destin à jamais en leur donnant à chacune certaines missions à accomplir (mais je ne vous en dit pas plus). L’avantage avec cette série est que même si entre la sortie de chacun des tomes il s’écoule un laps de temps assez long, on a l’impression de se replonger dans l’intrigue comme si on l’avait quittée la veille, car nul besoin d’avoir retenu maints détails du livre précédent. Ce tome ne fait pas exception. C’est donc avec un  immense bonheur que je me suis replongée dans cette série.  j’ai vraiment aimé découvrir ce qu’étaient devenues les quatres amies, rendues dans la trentaine.  Les circonstances de la vie les as séparées, mais je crois que le lien qui les unit est demeuré intacte dans leur coeur et c’est le plus important. Cependant, les quatres amies, avec le temps et la distance, ont quelque peu oublié ce lien si fort qui les unit et qui elles sont vraiment, soit leur propre identité. C’est ce qu’elles redécouvrent au fil du roman et du drame qui se joue. Chacune des filles n’est pas totalement heureuse dans sa vie adulte, se cherche et apprendra à se redécouvrir à travers les épreuves et bien sûr, leur amitié. Ann Brashares sait dire avec justesse et sensibilité les émotions que vivent ses personnages.  Le personnage de Kostos me fait toujours aussi rêvé, un beau grec tendre et sensible. Je ne peux que conseiller à quiconque qui croit à la force de l’amitié de lire cette série au complet.
Finalement, j’ai beaucoup aimé que pour marquer chaque chapitre, l’éditeur ait choisi d’inclure une citation. Voici donc ces citations que j’ai trouvées très belles et représentatives de l’intrigue :
  • Prologue : Si tu ne mets pas trop longtemps, Je t’attendrai ici toute ma vie. OSCAR WILDE
  • Chapitre 1 : Pour faire une prairie, prenez un trèfle et une seule abeille, Un seul trèfle, et une abeille, Et la rêverie, La rêverie seule suffira, Si l’on manque d’abeilles. EMILY DICKINSON
  • Chapitre 2 : Un gros paquet de souvenirs ne vaut pas un maigre espoir. CHARLES M. SCHULZ
  • Chapitre 3 : Soudain ses pieds prirent racine, et ses bras s’allongèrent en fines branches. En atteigant le laurier, Apollon, toujours amoureux de Daphné, décida de réserver à cet arbre une place spéciale dans son coeur. ENCYCLOPEDIA MYTHICA
  • Chapitre 4 : Quand vous sautez de joie, avant de retomber; vérifier toujours que personne n’ait déplacé le sol. STANISLAW J. LEC
  • Chapitre 5 : Le destin  n’a rien d’un aigle, il se faufile comme un rat. ELIZABETH BOWEN
  • Chapitre 6 : C’est ainsi que finit le monde. Sans fracas, dans un sanglot. T. S. ELIOT
  • Chapitre 7 : Malgré toutes nos inventions, Face aux peines de coeur; nous sommes complètement dépourvus. THE SHINS
  • Chapitre 8 : Mais pourquoi vouloir briser un coeur en parfait état? TAYLOR SWIFT
  • Chapitre 9 : Je crois que, dans le fond, je suis un fantôme. Comme nous tous, il me semble. JOHN ASTIN
  • Chapitre 10 : Dieu a la fâcheuse habitude d’offrir des noix à ceux qui n’ont pas de dents. MATT GROENING
  • Chapitre 11 : Elle n’était pas de ceux qui attendent grand-chose de la vie. LARRY MCMURTRY
  • Chapitre 12 : Il faut être quelqu’un. BOB MARLEY
  • Chapitre 13 : En natation synchronisée, si l’une des nageuses se noie, est-ce que les autres sont censées couler aussi? STEVEN WRIGHT
  • Chapitre 14 : Si nous sommes maîtres des mots que nous n’avons pas prononcés, nous devenons esclaves de ceux que nous avons laissé échapper. WINSTON CHURCHILL
  • Chapitre 15 : Pas de stylo, pas d’encre, pas de table, pas la place, pas le temps, pas possible, pas envie. JAMES JOYCE
  • Chapitre 16 : J’avais vu la naissance et la mort, Mais je les pensais différentes. T.S. ELIOT
  • Chapitre 17 : Lève les yeux…tu verras Les étoiles savantes, Bien au-dessus de l’idolâtrie et des lieux communs. DOROTHY DUNNETT.
  • Chapitre 18 : Ne te cache pas derrière ta peur ou personne ne verra que tu es là. Tu es là. CATS STEVENS
  • AUTRES À VENIR…

Apréciation :
9/10

Livre magique, comme le jean qui unit les quatre filles!
Publicités

4 réflexions sur “Quatre filles et un jean pour toujours

  1. j’ai lu les 3 premiers tome de la saga, et j’ai le 4é et le 5 é tome à lire dans les jours à venir. Je dois les rendre à la médiathèque ! et pour le moment ces livres sont un vrai plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s